L’Optatif.

Photo 22-03-2017 19 28 19


Il dispose de quatre temps : le présent, le futur, l’aoriste et le parfait. C’est le mode du souhait, mais aussi celui de la possibilité.

Il est également devenu le mode de la “subordination secondaire”, dans des subordonnés dépendant d’un verbe principal à un temps secondaire.

Optatif oblique.

Il se substitue souvent à un indicatif ou à un subjonctif dans les propositions subordonnés exprimant la parole, la pensée, ou la volonté du sujet d’un verbe principal au passé. L’optatif oblique peut correspondre à un subjonctif de “répétition.”
Ex. Vous disiez hier que les alliés n’arriveraient pas rapidement. Alexandre disait qu’il n’était pas un homme, mais un dieu. Certains disaient que le roi n’était pas mort.


Quelques exemples.

Il va t’arriver malheurs ! Λήψει δὲ κακόν
Aristophane, Thesmophories.

Non ! pas cela ! Oh non ! Je refuse ce présage ! Τοῦτο μέντοι μὴ γένοιτο μηδαμῶς, ἀπεύχομαι
Opt. de souhait. Aristophane, Thesmophories.

Il dit qu’il a vu un loup. εἴπε ὅτι λύκον ἰδοι Opt. oblique.

Puissent les dieux t’être propices ! Θεοί σοι δοῖεν εὖ

Zeus accorde tes bienfaits à tels hommes ! Ὦ Σεῦ, διδοίης τοῖσι τοιούτοισιν εὖ
Opt. de souhait. Sophocle, Oedipe à Colone.

Alexandre disait qu’il n’était pas un homme, mais un dieu. Ἀλέξανδρος ἔλεγεν ὅτι ἄνθρωπος οὐκ εἴη, ἀλλὰ θεούς

Tout ce qu’il ordonnait, je le faisais. ὅτι κελεύοι, ἔπραττον.
Pour exprimer une répétition dans le passé.

Ecoutez la suite. ἀκουοιτ’ ἂν ἤδη τά μετὰ ταῦτα. Ordre poli.

img_2718

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s