Prières de Junon. Troie est condamnée. Ἥρη λισσομένη, Τρώεσσι δὲ κήδεʼ ἐφῆπται.

Les Immortels, habitants de I’Olympe, n’ont plus sur ce point d’avis qui divergent. Tous se sont laissé fléchir à la prière d’Héré. Les Troyens désormais sont voué aux chagrins.  Héra a fléchi tous les dieux ; Troie condamnée. Iliade Chant II L. 1.46. /  Gallica : texte et traduction. Perseus : source texte.

capture-decran-2017-02-15-a-04-21-07

Continue reading